Nico Papatakis — Portrait d’un franc-tireur

Nico Papatakis — Portrait d’un franc-tireur

(Documentaire, 2009, 45’, Couleur, VOF)

de Timon Koulmasis et Iro Siaflaki

…Nico Papatakis est un homme solitaire et secret. Il se confie ici pour la première fois. La force de caractère de Nico Papatakis, son irréductibilité face à l’adversité, à la solitude, forcent l’admiration. Ce portrait essaie de lui rendre justice. Il consiste – presque – en un seul plan. Il n’en fallait pas davantage…» timonkoulmasis.eu

« Les films de Nico Papatakis décrivent comment la violence des rapports sociaux détermine les rapports humains, comment elle les détruit inexorablement. Ni l’amour ni la révolte, toujours présents dans le cinéma de Papatakis, n’y changent quoi que ce soit. Ils ne peuvent sauver l’homme. Toutes les histoires conduisent inéluctablement à l’échec et la mort, et il n’y a pas de rédemption possible. Mais cela n’empêche pas ses personnages de résister. Ils restent dignes jusqu’au bout.

C’est cet étrange mélange de poésie et d’engagement politique, de lyrisme et d’âpre violence, qui caractérise les films de Nico Papatakis – et en cela son œuvre est en totale cohérence avec ses convictions et ses actions -, qui nous touche profondément. C’est cette cohérence, difficile et rare, qui nous interroge aujourd’hui. Là aussi résident la force et la liberté impressionnante de cette œuvre. Et ceci explique peut-être à la fois son étonnante actualité et l’oubli relatif où elle est tombée pendant notre époque du “politiquement correct” et du consensus mou.”timonkoulmasis.eu